Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Chargement de résines et polymères dans réacteurs chimique sous pression ATEX20

  • Essai
  • Plan d'accès
Référence application :
2-22-002
chargement-résines-et-polymères-dans-réacteurs-chimique-sous-pression-ATEX 20

Poudres traitées : maléique anhydride avec une densité réelle de 1 310 kg/m³, Epo Kukdo, DER 671 avec une densité réelle de 1 180 kg/m³

Fabrication de résine - Gel coat

 

Le client est un des leaders mondiaux dans la production de résines de structure, destinées au bâtiment, à l’automobile, au nautisme, aux loisirs. L’entreprise est également un acteur majeur sur les marchés des peintures décoratives et lasures, des revêtements, des encres, des arts graphiques et des adhésifs.

Le client souhaite une ligne destinée à l’alimentation contrôlée de leur réacteur, à un débit de 4 tonnes/heure, des produits de densité importante et pouvant être fortement pris en masse. L’ensemble des équipements doit répondre aux directives ATEX.

Station de déconditionnement des sacs et des big bags
PALAMATIC PROCESS propose une station de vidange big bags EasyFlow® EF01 qui permet de mettre en place le big bag à partir d’un palan électrique et d’une croix de manutention sur le plateau de dépose avec jupe d’étanchéité. L’opérateur ouvre la boîte de délaçage et défait le chignon du big bag pour autoriser la vidange du big bag. Six vérins pneumatiques de gros diamètre viennent effectuer des pressions sur les parties inférieures et latérales du big bag pour faciliter l’écoulement du produit fortement prise en masse.
Un émotteur à couteaux est positionné sous la boite de délaçage pour briser les éventuelles mottes qui se sont formées dans le big bag. Il est équipé de huit pales montées en asymétrie sur un arbre de très forte résistance. Cet arbre est actionné par un moto-réducteur avec un couple très important, ce qui permet de réduire les mottes très dures à une taille acceptable pour le transfert pneumatique.

En parallèle, une station de vidange de sacs, le modèle Sacktip® S, est implantée pour déconditionner les sacs. L’opérateur ouvre la porte, soutenue par des ressorts à gaz qui accompagnent son ouverture et sa fermeture, et dépose le sac de poudre sur la tablette. Il le dépose ensuite sur le crible, qui est placé au-dessus de la trémie d’évacuation des poudres, et peut alors procéder à l’ouverture manuelle du sac et à la vidange du sac. La trémie d’évacuation poudre de la station de vidange de sacs, d’un volume de 200 litres, est équipée de deux marteaux pneumatiques et de quatre vibrofluidiseurs qui aident les produits difficiles à descendre. Un système d’extraction des poussières est bridé sur le vide-sacs et un système de décolmatage par buse est installé sur chaque cartouche. Une goulotte équipée d’une sache en polyéthylène, permet aux sacs de poudre, une fois vidés,  d’être évacués en évitant la diffusion de poussières une fois l’opération terminée. 

Transfert des poudres
Afin de convoyer les produits depuis l’un ou l’autre poste de déconditionnement vers l’un des deux réacteurs, un jeu de deux aiguillages, qui sont pilotés par l’opérateur depuis le pupitre de commande, est monté sur les tuyauteries de transfert.
Les matières premières sont transférées par le système de transfert pneumatique aspiré phase dense VFlow® 05. Le débit de transfert des matières premières est de 6 100 litres/heure. Le transfert pneumatique par aspiration fonctionne sur le principe du dépresseur par vide poussé. Le cyclofiltre de réception connecté au réacteur, cyclone la poudre transférée et réalise ainsi la séparation air/produit. Le filtre, haute efficacité, intégré au cyclone assure la séparation finale de l’air et la protection de la pompe à vide (organe d’aspiration). Un système de décolmatage par air comprimé, permet le nettoyage du filtre à chaque transfert.

Chargement des réacteurs
Les cyclones de transfert VFlow® 05 sont équipés, en partie basse, d’une vanne guillotine qui permet de tirer au vide l’ensemble de la ligne et de couper l’alimentation des produits à la demande. Une sonde de niveau capacitive sert à détecter la présence du produit en niveau haut et à arrêter son arrivée en pilotant la vanne guillotine.
Une tubulure de volume, équivalant à celui du cyclone, forme un sas entre la vanne de réacteur et la vanne de cyclone. Dès que la sonde est recouverte, la vanne d'entrée cyclone ferme, la vanne de fond s'ouvre et une forte pression d'azote est envoyée au travers du filtre afin de forcer la descente vers le réacteur et éviter la remontée de pression dans le cyclone.

Partager la page

Equipements intégrés

Émotteurs à couteaux - 3 modèles EC

Modèles EC35, EC50, EC 70 avec peigne de calibrage

Transport pneumatique - aspiré phase dense - 5 modèles VFLOW®

Tous types de poudres, Pas de rétention, Purge de ligne

Vanne guillotine

Extraction, Dosage, Gravitaire

Vidange big bag - Boîte de délaçage - Easyflow EF0

Boîte de délaçage, Chargement par palan, Chariot, Structure basse

Vide sac manuel - 4 modèles Sacktip S

Vidange de sac ergonomique
Ligne production Palamatic Process

Venez
tester nos
équipements
dans notre
centre d'essais