Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Études de cas - Élevage d'insectes

  • Essai
  • Plan d'accès

L’élevage d’insectes qui correspond à l’entomoculture concerne de plus en plus d’industriels en France et à l’international. Le développement du marché des insectes comestibles répond au besoin de trouver une alternative à la viande. Si la consommation d’insectes reste encore peu répandue pour l’alimentation humaine (entomophagie) en Europe, ce n’est pas le cas de la nutrition animale, qui connaît déjà une forte progression depuis quelques années. C’est suite à l’évolution de la réglementation européenne que le milieu des protéines d’insectes connaît une expansion. La farine d’insecte vient ainsi en substitut aux farines de poisson, de soja et autres céréales qui sont des ressources limitées et coûteuses.

L’élevage d’insectes agricoles présente plusieurs bénéfices : un bénéfice nutritionnel, économique et environnemental.
Les farines d’insectes produites à partir de larves d’élevage (coléoptères, termites, fourmis, chenilles, criquets…) constituent, en effet, des sources de protéines importantes pour les animaux : poissons, volailles, bétail, animaux de compagnie (chiens, chats) et Nouveaux Animaux de Compagnie NAC (rongeurs, oiseaux, reptiles, etc). A titre d’exemple, les mouches soldat noires contiennent 42% de protéines et 35% de graisses à elles seules. Selon l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les produits à base d’insectes sont une « source alimentaire saine et très nutritive ». Pour les éleveurs d’insectes, l’entomoculture représente également un faible coût environnemental.
Scarabées molitor, larves du ténébrion (tenebrio molitor) aussi connus sous l’appellation de vers de farine, mouches soldat noires, asticots de la mouche domestique, vers à soie sont donc autant d’insectes comestibles pouvant participer à la nutrition animale.

 

Atelier de production de farine d'insectes

Produits traités : insectes séchés - Broyage et conditionnement de produits finis - Atelier de transformation et de conditionnement de produits à destination du secteur de la nutrition animale.

Ligne de tri d'insectes comestibles

Produits traités : déjections, insectes morts, insectes vivants - Unité de traitement dans l'entomoculture - Cette unité permet le traitement des produits non conformes issus du process principal.

Ligne de mélange et de tri d'insectes

Produits traités : son, farine, déjections, insectes vivants, insectes morts - Unité d'élevage d'insectes - Cet atelier est le cœur du process d’élevage des insectes.

Process pour la nutrition insectes

Produits traités : son de blé, farine de blé, son de blé désinsectisé - Vidange de big bags de matières céréalières sèches - Cette station de vidange big bags a pour objectif la nutrition des insectes...

Les process de séparation et de concassage sont fréquents dans ce type d’industrie. L’opération de séparation se fait généralement de façon mécanique par pressage puis par centrifugation. Quant au concassage, il permet d’obtenir une poudre fine riche en protéines.

Vient ensuite l’ensachage en fin de process où la poudre d’insecte obtenue va être conditionnée dans des sacs ou big bags adaptés pour le transport et le stockage.

Un contrôle des diverses étapes de production est garanti et assure ainsi un respect des normes en vigueur et une sécurité alimentaire, conformément à la réglementation européenne.

Exemples de poudres traitées : farine d'insectes, poudre de ver Buffalo, poudre de criquets, poudre de grillons, poudre de mille-pattes, poudre de sauterelles...

Ligne production Palamatic Process

Venez tester nos équipements dans notre station d'essais