Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Process de fabrication d'Adblue

  • Essai
  • Plan d'accès
Référence application :
5-006
Adblue manufacturing process line

Produit traité : urée liquide

Dissolution d'urée

Notre client est une entreprise spécialisée dans le transport de matière première pour le milieu de l'énergie (charbon, chaux, urée). Il livrait depuis plusieurs années les centrales électriques combinée bagasse et charbon de Bois Rouge et du Gol en urée liquide. Cette urée liquide était importée. Notre client s'est rapproché de Palamatic Process pour étudier la faisabilité de fabriquer son AdBlue directement sur son site. L'étude réalisée par l'engineering de Palamatic Process a démontré qu'il était écologiquement et économiquement préférable de faire cet investissement.

L’urée liquide ou AdBlue est utilisée dans les moteurs à combustion ou les installations industrielles de combustion pour réduire les émissions d’oxydes d’azote (NOx). Ce processus s’appelle la réduction catalytique sélective (RCS) (en anglais selective catalytic reduction (SCR)) et permet de transformer les NOx en diazote N2, en eau et en dioxyde de carbone CO2.
Après l’Avant-Projet Sommaire (APS), il a fallu plusieurs mois d'études et de fabrication pour aboutir à la FAT dans nos ateliers. Après validation du fonctionnement du process en automatique, les équipes Palamatic Process se sont rendues sur leur site pour installer les équipements lors du chantier. Les automaticiens Palamatic Process ont terminé de mettre en service cette unité de production d'AUS 32, AUS 36 et AUS 40 et sont restés quelques temps supplémentaire pour valider le fonctionnement complètement automatisé de ce process.
 

L'installation, sur 500m² est composée de l'unité de production, de cuves de stockage en polypropylène, et PEhd et de stockage des big bags d'urée solide.
L'eau est traitée par un osmoseur qui permet d'obtenir de l'eau déminéralisée, indispensable à la fabrication d'AdBlue. Elle est ensuite stockée pour faire face aux consommations du process.
Le chauffage est effectué par une combinaison de pompes à chaleur à haut rendement et de panneaux solaires. Ces équipements sont spécialement étudiés pour résister aux tempêtes tropicales. Le silo de stockage d'eau chaude est pourvu d'un thermoplongeur pour maintenir cette cuve en température. La tuyauterie, entièrement en Inox 316L, a été réalisée par un partenaire locale spécialisé dans la tuyauterie soudée de qualité alimentaire.

Le cœur de process concerne la dissolution d'urée pour fabriquer l'AdBlue et l'AUS 40.
- L'eau est injectée dans la cuve. Un débitmètre permet de connaitre en temps réel la quantité d'eau osmosée injectée. Des sondes de température permettent de gérer la chaleur du liquide injecté.
- L'urée est dosée par un système précis et complet. L'opérateur craque les big bags de carbamide sur la station de vidange big bag EasyFlow® EF0 avec lames crève sac. Une vérine lumineuse IoLink permet à l'utilisateur de connaitre la quantité d'urée restant dans la trémie tampon. Un émotteur garanti l'absence de motte dans le produit. Les lames inox réduisent les mottes en poudre. L'alimentation des trémies peseuses est réalisé par une cascade de vis tubulaires et d'un élévateur à godets. Ce système de convoyage modulaire permet de transporter le pulvérulent sur une grande distance et une grande hauteur.

Des trémies peseuses incorporent dans la cuve la stricte quantité nécessaire d'urée. Des pesons industriels garantissent une très grande précision de mesure. A chaque fin de dosage, des buses de nettoyage en place (NEP / CIP) lavent ces trémies à l'eau déminé chaude.
Les cuves de dissolution d'urée sont pourvues d'agitateur verticaux avec pales anti-vortex. Ces mélangeurs d'urée garantissent une très grande homogénéité de mélange et une dissolution rapide.

Le mélange est monitoré par un capteur de concentration d'urée indiquant en tant réel le pourcentage massique d'urée dans la solution. 32,5% d'urée et le client obtient de l'AdBlue et 40% d'urée pour avoir de l'AUS40. Tous les capteurs sont reliés à l'automate via un système full IoLink. Ce système permet de remplacer d'énormes borniers de plusieurs dizaines de fil par un simple câble Ethernet. Les capteurs se paramètrent très facilement. C'est un véritable gain pour la maintenance et l'utilisation au jour le jour.

En fin de mélange, une pompe étanche à entrainement magnétique vidange la cuve de mélange à haut débit. Sa haute pression lui permet de filtrer l'urée dans un skid de filtration. Les différents étages de filtration permettent de limiter le colmatage des filtres. Le client a accès en temps réel au niveau de colmatage de son système de filtration de liquide sur la supervision.

Toute l’installation est pilotée par une supervision PalTouch® Technology. Chaque sonde, chaque pompe, les différents équipements de transfert de vrac, son pilotés sur une console centrale. Ce système permet aussi un accès immédiat au système par le service après-vente de Palamatic Process. Les automaticiens peuvent aider le client dans l’optimisation de son process.

Après filtration, l’urée est stockée dans deux grands tanks en polyéthylène haute densité (PEHD) en attente de leur transport vers la centrale électrique. Le chargement s’effectue grâce au bras de chargement camion-citerne. Cette étape d’empotage est elle aussi automatisée et supervisée par l’écran de contrôle principal.

Partager la page

Equipements intégrés

Automatisme industriel - Pal'Touch®

Des automates programmables pour un suivi précis de la production.

Élévateur à godets

Transfert vertical pour produits vrac

Émotteurs à couteaux - 3 modèles EC

Modèles EC35, EC50, EC 70 avec peigne de calibrage

Vidange big bag - Boîte de délaçage - Easyflow EF0

Boîte de délaçage, Chargement par palan, Chariot, Structure basse

Vis tubulaire

Transfert pulvérulents, Fonctionnement continu
Ligne production Palamatic Process

Venez tester nos équipements dans notre station d'essais