Balances de circuit - modèles CRE

‹‹ ››

Système de dosage destiné aux produits granulaires et poudreux

La balance de circuit à double récipient CRE est destinée au mesurage de flux des produits. On la retrouve principalement dans les applications suivantes :

  • Balance de circuit et de contrôle de production
  • Balance de circuit et de contrôle de produits en entrée usine
  • Balance de transactions commerciales
  • Bascule de quantification du vrac en zone portuaire
  • Balance de circuit des déchêts en minoterie

Modèles disponibles

De 1 à 90 m³/h.

  • CRE01 jusqu'à de 1 m³/h.
  • CRE02 jusqu'à de 2,50 m3/h.
  • CRE03 jusqu'à de 4,50 m³/h.
  • CRE04 jusqu'à de 9 m³/h.
  • CRE05 jusqu'à de 20,25 m³/h.
  • CRE06 jusqu'à de 45 m³/h.
  • CRE07 jusqu'à de 90 m³/h.

Avantages

  • Possibilité de supprimer la trémie d'alimentation
  • Précision
  • Dosage volumétrique
  • Débit continu

Applications :
Pulvérulents, granulés, vrac, blé, minoterie, céréales, portuaire... 
 

Débit en dm3/h Volume en litres Cycles/h. Consommation air Puissance Poids
CRE 01 1 2x2 450 0.1 50
CRE 02 2.50 2x5 450 0.3 80
CRE 03 4.50 2x10 450 0.4 157
CRE 04 9 2x20 450 0.5 200
CRE 05 20.25 2x50 450 2 255
CRE 06 45 2x100 450 4.6 344
CRE 07 90 2x200 450 11 450

Principe de fonctionnement

Tableau phases

 

Vidéos

Photos

Dosage de poudre Doseur de poudre industriel Doseur ligne production automatisee Doseur ligne production industrielle Doseur poudre industriel Systeme dosage indsutriel

Détails techniques

Tableau récapitulatif des débits :

  Déchet en t./h. Son en t./h. Farine en t./h. Semoule d=0.6 t./m3 en t./h. Blé en t./h. Débit en m3/h
CRE 01 0.2 0.3 0.5 0.6 0.75 1
CRE 02 0.5 0.75 1.25 1.5 1.88 2.5
CRE 03 0.9 1.35 2.25 2.7 3.38 4.5
CRE 04 1.8 2.7 4.5 5.4 6.75 9
CRE 05 4.5 6.75 11.25 13.5 16.88 22.5
CRE 06 9 13.5 22.5 27 33.75 45
CRE 07 18 27 45 54 67.5 90

Conception

Les balances de circuit / peseuses sont pourvues de 2 entonnoirs de pesage, chacun installé sur les cellules de chargement qui fonctionnent en alternance créant ainsi en sortie de machine un débit de grande précision.

dimensionnel balance circuit CRE 2   1- Structure de soutien
2- Palette de déviation flux à commande électropneumatique
3- Deux récipients de mesurage soutenus par un couple de cellule de chargement.
4- Trémie de chargement
5- Tableau électrique complet avec micro-ordinateur et panneau de commande

Exemples d'implantations

Implantation cre

Contrôle de process des farines de céréales

Implantation balance de circuit

Contrôle de process des farines de céréales

Implantation cre palamatic

Contrôle de process des farines de céréales

 

Dimensionnel

dimensionnel balance circuit CRE 1

  Dimensions en mm
A B C D E F G H I J
CRE 01 400 110 702 155 300 247 140 400 450 -
CRE 02 500 140 946 196 400 350 180 500 560 -
CRE 03 670 200 1286 307 479 500 220 628 768 1347
CRE 04 670 200 1341 307 534 500 220 628 768 1347
CRE 05 810 230 1413 388 600 625 250 750 900 1364
CRE 06 972 280 2032 462 720 850 250 892 1080 1817
CRE 07 1170 304 2509 584 905 1020 300 1039 1329 2256

Exemples de réalisations courantes et d'applications possibles

Cas 1 : Réception des matières premières

Dans cette phase, les matières premières sont receptionées pré-nettoyées et sont ensuite stockées dans de grands silos. Les priorités durant cette phase sont les suivantes : la quantification du produit en entrée (déchargement du camion, des wagons de chemin de fer, ou des bateaux), la quantification des déchets (pertes) du pré-nettoyage et éventuellement la quantification du produit transféré aux cellules de premier nettoyage. La production horaire des phases de réception et du déplacement est normalement élevée.

Solution "unique conseillée" : modèle CRE

Nos peseuses électroniques CRE sont en mesure de peser continuellement les produits en vrac depuis la réception jusqu’aux portées de plus de 1000 tonnes/heure, avec une précision de 0,05%. Le dessin particulier de l’alimentation, l’utilisation de deux trémies de pesage remplies alternativement et la simplicité intrinsèque permettent une installation facile, grâce aussi à des encombrements verticaux réduits. La bonne accessibilité à l’intérieur de la machine permet un nettoyage facile et efficace.

Résumé des caractéristiques :

  • Deux récipients de pesage suspendus sur des cellules de chargement sans autre liaison mécanique déviateur à commande pneumatique pour le déplacement du produit en entrée alternativement aux deux récipients de pesage. Ce système permet l’élimination de la trémie de chargement.
  • Principe de pesage à pesées non-constantes
  • Micro élaborateur placé dans le tableau électrique de la machine qui contrôle toutes les fonctions et équipé avec porte serielle C.L.

Cas 2 : Quantification exacte du produit

Solution 1 : modèle CRE
Solution 1 : modèle CRD

On va extraire le produit à nettoyer des cellules de premier nettoyage en mélangeant éventuellement différentes qualités de blé l’une avec l’autre et avant de le passer dans la première machine de nettoyage, il faut le peser. Peseuse électronique avec structure tubulaire pour le mesurage de produits granulaires et poudreux en flux avec les caractéristiques suivantes :

  • Récipient de pesage suspendu sur cellules de chargement de type off-centre.
  • Vanne de chargement avec opération pneumatique.
  • Trémie de déchargement avec des supports.
  • Micro-élaborateur dans le tableau électrique de la machine, qui peut contrôler toutes les fonctions et complet avec porte serielle CL.

Cas 3 : Quantification des déchets de produits pendant cette phase d'exécution

Toutes les machines de nettoyage procèdent à une sélection du produit qui les traverse, en séparant le produit noble de la poudre, pierres, corps étrangers etc...
Tous les déchets, à l’exception des pierres, sont canalisés vers un seul tubage et envoyés dans une cellule de ramassage. Ensuite, ils seront moulus et ajoutés en petits pourcentages aux sous-produits. Avant le déplacement vers les cellules de ramassage, on peut installer une peseuse électronique pour quantifier la quantité de déchets produits pendant la phase de premier nettoyage. Cette vérification, malgré qu’elle soit souvent sous-évaluée, est très importante. En effet, elle nous permet d’obtenir le premier rendement d’une meunerie, rendement résultant entre le produit en entrée au premier nettoyage et les déchets produits.
Cette information nous donne une double vérification : la première concerne la qualité d’achat du produit, (on pourrait avoir acheté, sans s’en rendre compte, du blé, avec un pourcentage élevé de déchets),
La deuxième concerne l’efficacité de notre section de nettoyage. (Si le pourcentage de déchets est excessivement élevé, les machines de nettoyage pourraient ne pas fonctionner correctement).

Solution 1 : modèle CRE
Solution 2 : modèle CRD

Cas 4 : Deuxième nettoyage et éventuel deuxième mouillage

La section de deuxième nettoyage a pour fonction d’éliminer les dernières impuretés encore présentes dans le blé avant d’effectuer la mouture.
Dans cette section le blé est extrait des cellules de repos et ensuite, on peut mélanger les différentes qualités de blé l’une avec l’autre. Pour ces applications on peut installer le débitmètre modèle CRA.
Dans le cas où un deuxième mouillage ne soit pas demandé, (habituellement prévu sur une installation de mouture du blé dur), le produit traverse deux machines de nettoyage et on va le transférer à la cellule du B1 au-dessous de laquelle est installée la peseuse du B1 (cylindre nommé B1 première rupture). La fonction de cette peseuse consiste à débiter la portée de référence de l’installation de mouture.

Pour cette application nous sommes à même de proposer 3 alternatives :

Solution 1 : modèle CRB
Solution 2 : modèle CRE
Solution 3 : modèle CRD

Cas 5 : Quantification des déchets de produits pendant cette phase d'exécution

La section de mouture est le cœur du procédé du lavage du blé. En effet dans cette section, le produit est canalisé dans des machines nommées appareils à cylindre qui effectuent la fragmentation de chaque grain de blé, moyennant des instruments nommés rouleaux de mouture.
Le procédé commence par le premier appareil à cylindre nommé B1 (première rupture). Le produit en sortie du premier appareil à cylindre est transféré dans une machine nommée planifié. Il s’agit d’un tamiseur géant qui sépare le mélange broyé selon les différentes granulométries qui le composent.
On va répéter cette phase plusieurs fois, puisque les différents produits sortis du premier canal du planifier seront envoyés, selon leur granulométrie, à un deuxième appareil à cylindre ou vers un autre canal du planifier, jusqu’à quand on ira obtenir la séparation complète entre les produits nobles et les sous-produits. Une action nécessaire afin de contrôler le procédé est le monitorage de la sortie de la section de mouture des produits finis, avant leur déplacement aux cellules de stockage.

Solution 1 : modèle CRE
Solution 2 : modèle CRD 

 

Options

  • Trémie de déchargement
  • Convertisseur Modbus ascII (driver de communication gratuit sur internet) / profibus DP
  • Stabilisateur de tension
  • Logiciel pour le contrôle de rendement
  • Périphérie
  • Micro-doseur volumétrique pour dosage produit en poudre mod ACD
  • Doseur volumétrique pour dosage produit en poudre mod VCD
  • Doseur granulométrique pour dosage produit en poudre mod ACM
  • Doseur pondéral pour dosage produits granulés Mod DDC